Parcours d’accompagnement

Analyse

Tous les projets débutent par un temps d’analyse et de découverte des contraintes. Ce travail nous permet de nous familiariser avec l’environnement du projet, avec ses limites et ses complications mais aussi avec ses forces parfois insoupçonnées.

Durant la phase d’analyse nous établissons une cartographie de l’état actuel du projet, cela peut passer par des relevés précis des espaces, des entretiens avec la cible, des observations des méthodes déjà utilisées et souvent beaucoup de photos.
Ce travail d’observation et d’analyse des besoins et du contexte nous permet d’établir une sorte de « règle du jeu » du projet qui définit les contours de ce que nous pourrons explorer par la suite.

Dans la majorité des projets l’analyse se concentre sur les points suivants pour commencer :
– le contexte du projet
– les demandes formulés par le ou les porteurs de projet
– la problématique déjà formulée
– les besoins de la cible
– les solutions ou projets déjà existants

Tout au long de ce travail nous transcrivons nos observations sous forme de schémas, de textes et de croquis pour que la retranscription de nos observations soit aussi claire que possible dans le dossier établi à la fin de cette première phase.

Exploration

A partir des observations et de nos premières intuitions, nous débutons ensuite une partie du travail stimulante, aussi bien pour les porteurs de projet que pour nous les designers : l’exploration.
Il n’y a jamais une unique réponse à un problème quand on cherche à le solutionner avec une méthode créative, il y a simplement de meilleures hypothèses que d’autres. Durant cette phase nous explorons différentes solutions et suivons des idées parfois opposées pour enrichir le projet et surtout éviter de fermer des portes trop tôt.

Le travail de recherches peut prendre des formes variées et faire appel à tous types d’outils allant du dessin à la réalisation de premiers prototypes, cela dépend des directions prises et des chois à faire. De même, pour certains projets, des dizaines de petites variations peuvent être explorées alors que parfois trois grands axes suffiront.
A la fin de la phase d’exploration, une sélection des hypothèses les plus prometteuses est faite avec les porteurs de projet afin d’orienter le projet dans un sens qui convient le mieux aux problématiques apportées.

Nous définirons également à ce moment du projet un ensemble de marqueurs qui nous permettront d’évaluer les avancées lors des étapes suivantes pour nous assurer que nous ne nous écartons pas des besoins relevés lors de l’analyse.

Développement

Le développement d’un projet consiste en grande partie à affiner et tester encore plus la ou les solutions retenues lors de la phase d’exploration. Le projet doit petit à petit être ancré dans la réalité et cela peut passer par des dessins plus précis, des plans détaillés, des échanges avec des experts et souvent de nombreux allers-retours.

Le but est de passer d’une hypothèse à une réalité, il est donc nécessaire de rentrer dans le détail en se confrontant aux vraies contraintes et cela se fait avec des versions de projet qui petit à petit deviennent plus solides. Cette phase de travail peut prendre du temps et nécessiter de faire des cycles répétés de dessins et de tests qui permettent à chaque fois de valider ou écarter des aspects du projet.

La phase de développement se termine quand le projet est prêt à être lancé ou testé en conditions réelles et cette décision est prise avec les porteurs de projet pour nous assurer que tout avance au rythme souhaité.

Tests et Prototypage

Comme tous les designers nous aimons travailler en maquettes, ces modèles réduits des projets nous permettent de visualiser différemment certains éléments pour mieux les tester. Nous utilisons donc souvent ces outils lors des phases de tests pour aider les porteurs de projet à tester et visualiser des aspects importants.
Quand nous parlons de maquettes, cela ne se résume pas au simple modèle réduit, nous pouvons fabriquer des prototypes de pièces techniques pour tester des dispositifs ou encore réaliser de petits jeux qui aideront un public à se projeter dans de futurs usages.
Les tests et les maquettes sont également de bons témoins de l’évolution d’un projet, ils peuvent être mis côté à côté pour retracer les évolutions et les changements. Ces outils sont aussi très utiles pour communiquer et développer le storytelling d’un projet.

La phase de prototypage peut intervenir à divers moments durant l’accompagnement d’un projet mais nous la retrouvons généralement connectée au développement car cela nous permet d’affiner le projet concrètement. Les tests viennent compléter le cercle de travail dans lequel tourne le projet lors de sa maturation : une idée arrive, elle est testée, et en fonction des résultats des modifications sont apportées, elles sont ensuite testées à leur tour et cela continue jusqu’à atteindre le bon projet.

Conclusions et Projections

Une fois que différentes solutions ont pu être testées et que nous avons trouvé pour le projet la bonne direction nous pouvons commencer à travailler sur ce qu’il se passera ensuite. A la fin du parcours d’accompagnement nous avons tout ce qu’il faut pour lancer ce projet qui n’était au début qu’une idée, mais avant cela nous devons retranscrire les points importants afin qu’ils soient communicables à de futurs partenaires ou fabricants.

Dans un premier temps nous regardons où se place la solution retenue par rapport à l’analyse, nous cherchons à savoir si nous avons pu solutionner les choses qui posaient des problèmes et comment cela se traduit concrètement.
Puis nous évaluons les avancées faites au regard des marqueurs mis en place lors de l’exploration afin de voir quelles solutions répondent à quels besoins.
Enfin, nous consignons toutes les versions et tous les tests faits dans un dossier afin de garder la trace de toutes les pistes explorées et ainsi expliquer les décisions prises.

Ce travail se conclue avec des projections sur les évolutions possibles du projet au vu du parcours et des hypothèses testées. A partir de ce dossier et de ces échanges les porteurs de projet ont tout ce qu’il faut avec eux pour développer leur idée.

Comment ajouter du design dans votre projet ?

Vous souhaitez lancer un projet et la méthode développée par Atelier VOUS pourrait vous aider à avancer plus sereinement ?

Contactez Jonathan par mail ou téléphone pour commencer à explorer les possibilités de cet accompagnement créatif.

jonathan.mazuel@ateliervous.fr
06 33 67 36 16